Le Fléau nordique: Le Chaos



Le forum de tous les chaotiques
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions

Aller en bas 
AuteurMessage
Slagash
Seigneur Pervers de Slaanesh
Slagash

Nombre de messages : 2878
Age : 28
Localisation : Grand Ouest (49, 44, 53, 85...)
Date d'inscription : 30/11/2006

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): The Banana King

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeSam 25 Sep 2010, 22:51

Bonsoir à tous !
J'ouvre enfin le sujet d'inscription de ce deuxième RP, espérons qu'il finisse mieux que son prédécesseur !

Pour participer à ce RP (que l'on appellera plus commodément GSM) il vous faut inscrire votre personnage en utilisant le modèle suivant :

Nom :
Race :
Sexe :
Âge :
Profession :
Taille :
Poids :
Mutation(s) (optionnel):
Couleur des cheveux :
Couleur des yeux :
Possessions :
Traits de caractère :
Antipathie avec :
Empathie avec :

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES JUSQU'AU 10 OCTOBRE.

Cependant, cela n'est pas tout, en raison du cadre spécifique de l'aventure, plusieurs restrictions sont de mise :

- race : humain uniquement.

- mutation(s) : faites attention à ce niveau, vos persos sont des humains vivants à Middenheim, ils ne peuvent pas avoir quatre tête ou trois tentacules de six mètres de long. Si vous voulez que votre perso ait une ou des mutations, pensez à comment il les cache à son entourage et veillez à ce que ce soit crédible vis à vis de son métier aussi.

- métier : aucune restriction, là je le précise quand même. Ça veut dire que vous pouvez tout incarner, du riche noble au clochard vivant dans les égouts.

- magie : autorisée mais à petite échelle (sortilèges mineurs du style faire apparaitre une flamme, créer un bruit, petit poussée télékinésique etc) Si votre perso utilise la magie, précisez le.

Vous devrez aussi joindre à votre présentation un BG, c'est à dire un historique, une biographie plus ou moins détaillée. Aucune taille minimale mais vous devrez au moins donner les grandes lignes de la vie de votre personnage. Pour cela, inspirez vous du profil que vous venez de remplir (notamment sa profession, ses traits de caractères, ses empathies et ses sympathies).

Ce qui m'amène au dernier point : Pourquoi faire partie de la Flamboyante Omniscience ?

Les persos que vous jouerez sont des cultistes de cette secte chaotique, hors, on ne devient pas cultiste comme ça, il faut une raison et une bonne. La Flamboyante Omniscience se bat pour que l'humanité ne soit plus aveuglée par ses croyances ridicules et dépassées et accepte la réelle nature du monde : le Chaos.
Réfléchissez donc aux raisons qui ont fait que votre perso ait penché vers le Chaos.

Pour plus d'informations sur la FO, veuillez lire le sujet [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Discussions.

Voila voila
Slagash.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chaoticacloaquis.canalblog.com
Arwarn
Sorcier de Tzeentch
Arwarn

Nombre de messages : 2356
Date d'inscription : 11/08/2010

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeDim 26 Sep 2010, 01:48

Nom : Heinrich Von Kriegesmar
Race : humain
Sexe : masculin
Âge : 27 ans
Profession : forgeron
Taille : 1m87
Poids : 95kg
Mutation(s) (optionnel): pas de mutation
Couleur des cheveux : brun
Couleur des yeux : bleu

Possessions : Heinrich possède sa propre forge, qui si elle n'est pas la plus huppée de Middenheim n'en reste pas moins prospère. Il a ainsi à son service trois apprentis et dispose d'un nombre de commandes suffisant pour ne pas les laisser chômer.
On raconte de plus que certaines personnes relativement fortunées se rendent de temps en temps à la forge d'Heinrich, sous l'abri de la pénombre et de la nuit, pour repartir ensuite la bourse plus leste, mais une épée, une hache ou une armure aux étranges propriétés sur eux.
Heinrich est capable de forger des objets magiques, que ce soit des armes, des armures ou bien de simples talismans. Ses capacités sont loin d'égaler celles des nains ou des elfes, mais une arme magique, même si peu puissante qu'elle soit, c'est toujours mieux qu'une arme non magique, n'est-ce pas ?

Traits de caractère : D'un naturel très brut, Heinrich ne tolère pas l'hypocrisie, son franc-parler lui a par ailleurs valu certains déboires et certaines bagarres. Néanmoins sa nature amicale fait de lui un homme apprécié et respecté par ses voisins ou ses clients.
Antipathie avec : Heinrich excècre la fioriture et les faux-semblants. Ainsi il ne supporte pas les dépôts de Slaanesh et ne manque pas une occasion de les tuer... ou de les faire tuer.
Empathie avec : De par son métier et son goût pour les armes, Heinrich est relativement proche des suivants de Khorne, leur nature brute et directe correspondant à la sienne.



Historique

Heinrich passa son enfance à Talabheim. Sa famille possédait un commerce généraliste, lui assurant une enfance passablement paisible. Cette période s'acheva brutalement peu après son dixième anniversaire lorsqu'un groupe d'hommes bêtes attaqua la caravane de ses parents de retour de Nuln. Heinrich, resté chez lui car ses parents le trouvaient encore trop jeune pour qu'il parcoure l'Empire à leurs côtés, fut le seul survivant de sa famille. Ses parents morts, leur commerce dépérit rapidement et une hordes de rapaces acheva de déposséder l'enfant de son héritage. Orphelin, sans le sous, il finit à la rue, où il lui fallut apprendre une nouvelle façon de vivre. Il se mit ainsi à voler pour survivre. L'un de ses larcins eut pour cible l'ordre de Templiers local. Le choix de la cible était peu inspiré et Heinrich se fit prendre. Néanmoins, au lieu de le punir, les Templiers l'accueillirent en leur sein, voyant en ce jeune homme combatif et débrouillard une potentielle recrue. Heinrich fut ainsi formé au métier des armes, ainsi qu'à divers métiers tels que palefrenier, forgeron ou tailleur.Se révélant doué à la forge, Heinrich devint l'apprenti du forgeron du temple. Ses capacités grandissantes l'installèrent dans ce rôle, et à la mort de son maître il devint le forgeron titulaire de l'ordre sans qu'aucune voit ne s'éleva à son encontre.

Heinrich avait toujours montrer le désir d'exceller, et continua à vivre selon ce principe. Désireux de perfectionner son art, et à peine âgé de 21 ans, il se mit alors à voyager dans le Vieux Monde, faisant tout d'abord le tour de l'Empire, puis s'aventurant de plus ou plus loin, vers les cités naines, puis vers les derniers bastions haut-elfes. Il s'initia ainsi au maniement des flux de magie et à la création d'artefacts auprès des forgerons de ces deux anciennes races, gagnant là un savoir que bien peu d'humains avaient jamais acquis. Néanmoins, peu désireux de voir un étranger apprendre leurs secrets, les nains comme les elfes n'acceptèrent de lui enseigner que quelques rudiments, considérant que ce serait là bien assez. Mais Heinrich n'en fut aucunement satisfait, sa soif de savoir était insatiable. Il lui fallait être capable de créer les meilleures armes, les meilleures objets, il devait être capable de protéger quiconque, et cela passait par une maîtrise absolue de l'art de la forge.
Frustré de ne trouver ce savoir auprès des anciennes races, Heinrich se tourna vers d'autres maîtres de la forge et de la magie, résidant en des lieux plus reculés, plus obscures.
D'aucuns disent qu'il se rendit à Mordheim et qu'il erra dans la ville dévastée à la recherche de précieux livres renfermant de sombres secrets, d'autres qu'il alla vers le nord, à la recherche des nains du chaos, forgerons des puissances de la ruine.
Quelques années après la disparition d'Heinrich, le chapitre de Templiers qui l'avait recueilli fut incendié. La plupart des templiers moururent lors de cet accident. Les membres de l'ordre qui n'étaient pas présents car en mission disparurent de façon généralement inexpliquée lors de celles-ci. Peu de temps après, Heinrich réapparut à Middenheim, ses capacités avaient alors sensiblement augmenté. Il s'installa comme forgeron, ouvrant sa boutique grâce à une petite fortune en pièces d'or rouge, et se fit rapidement un petit nom dans la cité. Cette modeste renommée lui ouvrit quelques portes dans les cercles de pouvoir régissant la ville, et grâce à un mot dans une oreille, ou une pièce dans une bourse, il put poursuivre sa recherche de savoir.
De pièce en pièce, de mot en mot, de porte en porte, il rencontra un adepte du Maître du Savoir. Ce dernier lui promit aide, assistance et connaissance, de quoi permettre à son art de dépasser celui des nains et elfes, jusqu'à atteindre la perfection et la connaissance de toute chose.
Revenir en haut Aller en bas
lam'ronchak
Champion du Chaos
lam'ronchak

Nombre de messages : 796
Age : 35
Date d'inscription : 05/01/2010

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): le seul l'unique

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeDim 26 Sep 2010, 12:50

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Image002

Nom : Lao tching wo shi
Race : Cathay humain
Sexe : masculin
Âge : 55 ans
Profession : inventeur, savant, alchimiste, fou
Taille : 1m65
Poids : 60 kg
Mutation(s) (optionnel): aucune
Couleur des cheveux : blanc
Couleur des yeux : marron
Possessions :
- Une petite maison dans le quartier des nobles qu'il a pu acquérir en échange d'un service rendu à une riche famille de la ville.
- Des fioles et produits étranges venant de l'Orient.
- Un No Dachi cadeau d'un guerrier de son pays d'origine (on sait jamais).
- Quelques livres obscures...
- Panlong un petit lézard ailée trouvé dans son périple vers le vieux monde.
Traits de caractère: Il est une personne qu'on pourrait nommer de bizarre, des fois il parle tout seul, d'autre fois il a des éclairs de génie. Il est curieux de tout et aime à discuter même si il ne maîtrise pas encore bien le langage impériale.
Antipathie avec : Il faut toujours évoluer et progresser selon la conception de Lao de ce fait il déteste toute décrépitude et pourrissement lié à Nurgle, Suite à une histoire complexe il ne supporte pas non plus les bruits trop violent.
Empathie avec : Découverte et imagination ; une lueur de folie s'allume dans ses yeux quand il croise des personnes passionnées par le savoir et la connaissance absolu. De ce fait il aime à rester entre gens cultivés ou du moins qui semble l'être.


histoire

Né à Cathay dans la capitale impériale d'une famille assez riche il put grandir et s'épanouir pendant toute son adolescence (en rêve il voyait un loup dévoré par un aigle mais ne comprenait pas encore ce rêve). Une fois l'âge adulte arrivé il put se mettre au travail pour devenir savant ; rechercher la réponse à toute chose le savoir absolu de ce fait il intégra la secte de l'aigle d'or affiliée à Chen. Il devint vite fou dans sa recherche de vérité malgré tout il devint bientôt fort instruit des complots et manipulation de la secte pour faire tomber le pouvoir en place. Après un coup d'Etat pendant lequel les membres avaient ouvert les portes de la ville aux bandes de maraudeurs et cavaliers du Nord, Lao perdit toute sa famille et connaissances pendant cette guerre bien entendu les forces chaotiques furent une fois de plus repoussées. La secte de l'aigle d'or était devenu trop dangereuse...

Fuyant sa ville ses amis et anciennes connaissances Lao tua pour la première fois mais pour sa survie. Le changement venait de bouleverser sa vie et à jamais l'influencera. Il put grâce à ses contacts chez Chen trouver un lieu de repos dans un petit village isolé dans la montagne là il étudia de nombreux ouvrages découverts dans un ancien temple abandonné. Ces ouvrages parlaient d'une prophétie d'un démon qui viendrait sur les terres du monde pour le changer en mieux. Convaincu que ce démon du Nord devait être bienveillant Lao commença à vénérer les divinités du Nord surtout Chen car en tant que chercheur il se devait de trouver la sagesse.

Pendant son isolement il ne resta pas seul de nombreux démons venaient le visiter la nuit lui parler de son destin qu'il devait partir vers l'Est que là bas il aurait une mission. Ces voix qu'il était seul à entendre le rendit un peu lunatique mais peu importe car il se devait de trouver une réponse. Après 10 ans d'isolement il se décida à 45 ans de bouger il avait bien avancé dans sa recherche de toute réponse (42) il se devait maintenant d'obéir à ses voix car il savait maintenant que ce n'était pas une simple invention de son imagination. Il prit la mer dans une jonque pour destination l'Orient et l'Arabie.

Une fois arrivé dans ses nouvelles terres étranges il décida de rentrer en contact avec les grands sorciers et savants de l'Arabie leur apprenant l'utilisation de la poudre, des étoiles pour la navigation, de l'énergie interne pour la médecine. En retour ces derniers lui apprirent des rudiments de sorcellerie et d'alchimie. Ses connaissances vers le savoir grandissait, une nuit particulièrement étrange il eut en rêve une ville surmontée sur un piton rocheux. Il était clair qu'il était guidé et de ce fait il se décida pour un long périple vers le Nord et l'Empire.

Après moulte péripéties et aventures il arriva enfin à destination a middenhein. Entre temps il se fit un ami dans les montagnes grises un petit lézard volant ressemblant étrangement à un dragon il le nomma Panlong.
Enfin arrivé à la grande cité du loup blanc il put par chance aider un noble qui ne parvenait pas à guérir d'une maladie, ce dernier lui offrit sa maison où il continue à étudier ses livres obscures sous l'œil bienveillant de quelques démons. Il était temps de comprendre ce rêve étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Kzuyngy
Cultiste
Kzuyngy

Nombre de messages : 33
Age : 22
Localisation : Paumé-sur-loin / Trèsloinsdistant
Date d'inscription : 10/09/2010

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Khorne, Tzeench

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeMar 28 Sep 2010, 20:06

Salut! je suis heureux de voir que cela progresse (au commencement... peut donc être supprimer)

Nom : Uwe
Race : Humain
Sexe : Masculin
Âge : 20ans
Profession : apprentie forgeron (Il pourrait donc avoir des affinités avec Heinrich Von Kriegesmar)
Taille :1,80M
Poids :65 kilos
Mutation(s) (optionnel): Aucune
Couleur des cheveux : Blond
Couleur des yeux : Marron
Possessions :
-Mansarde sur un toit de la cité
-Dague aux aspects... sinistres http://www.couteaux-jfl.com/images_MG/IMG_2410.jpg
Traits de caractère : Soupe au lait (dut a une légère schyzophrenie), Lunatique, Fou (Il n'a pratiquement que des idées bizzare), Humour spéciale, Etourdi, Moqueur, Conspirateur (style de Tzeench, il crée un canevas indéchiffrable)
Antipathie avec :Les peureux, Les banquiers, Les elfes, Les bardes.
Empathie avec :Les hommes d'honneur, Les guerriers, Les suicidaires, Les dévoué(e)s a Tzeench

Uwe est un orphelin depuis que ses parents ont sauvagement étaient assassiner et il fût élever dans un orphelinat et où il fût brutaliser par des employés bourrés en permanence... Il se tourna vers la folie de Tzeench un soir où il réussi a suivre un riche qui allait lui remettre gentiment sa bourse et peut être ça vie, selon l'humeur d'Uwe et il vit alors la lourde porte qui conduisait a l'assemblée secrète et il réussi a l'intégrer en commettant quelques petits méfaits qui ont attirer l'attention de l'assemblée, car elle manque toujours de pion... Le côte de Tzeench que Uwe préfère est sa "philosophie" que nul ne peut comprendre.


Dernière édition par Kzuyngy le Sam 09 Oct 2010, 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xso
Modérateur du Chaos
Xso

Nombre de messages : 1838
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2010

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Jean Jacques Goldman

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeMer 06 Oct 2010, 11:42

Nom : Juan de Marco
Race : humain
Sexe : masculin
Âge : 32 ans
Profession : Noble
Taille : 1m77
Poids : 75kg
Mutation(s) (optionnel): pas de mutation
Couleur des cheveux : noirs
Couleur des yeux : noirs

Possessions : Juan est un noble déchu. Il n'en reste cependant pas moins un noble ! Sans domaine, il a réussi à s'échapper de son Estalie natale accompagné d'un homme de confiance, Alga dit, el Roto[je changerais le nom!] qui vola une carriole, et entreposa moult affaires avant leur fuite. L'Estalien est donc en possession d'une malle de beaux habits, d'un fleuret de grande qualité, d'une cape en velours qui protège du froid, ainsi que d'une bien grande bourse, contenant une petite fortune en pièces estaliennes.

Traits de caractère : Lunatique ne serait pas un mot exagéré pour parler de Juan. D'un naturel sympathique et enjoué par moments, il aime se moquer de ses adversaires lorsqu'il est mené à manier son épée, puis peut devenir une vraie tombe pendant quelques heures. Il n'est pas facile à vivre, pour être tout à fait honnête.
Antipathie avec : Joan déteste avant tout la maladie, car elle amène la mort et la fin du changement. De par ce fait il déteste les serviteurs de Grand Père Nurgle.
Empathie avec : L'Estalien n'a d'empathie particulière avec personne, si ce n'est avec son fidèle serviteur.



Historique

Juan est né à Magritta, au sein d'une famille faisant partie de la noblesse de cette cité-état. Sa mère, ancienne prêtresse de Myrmidia, rencontra son père, le compte Miguel de Marco sur un champ de bataille et ils tombèrent fous amoureux l'un de l'autre. De leur union naquit le jeune Juan. Très vite initié par sa mère à l'art de la stratégie guerrière, et par son père à celui des armes, on peut considérer que le jeune noble a vite exceller dans ces deux domaines. C'est pour cela que ce fut sans aucune surprise qu'il fut très vite en charge de la protection du chateau familial, ses parents voyaient en lui un futur leader charismatique, à la tête de l'armée de Magritta !

Mais le jeune Juan avait d'autres plans. S'il adorait se battre - en gentleman, évidemment - quelque chose d'autre avait attiré son attention, bien plus que n'aurait pu le faire une belle jeune femme ou une carte au trésor. La chose qui avait attiré son regard était toute bête, mais il ne pouvait penser à autre chose. Un jour il remarqua la facilité avec laquelle les gens changeaient d'avis, de vêtements, de métier, et plus rarement, de vie. Et cela le perturba. Lui qui était né dans une famille noble, et donc qui avait eu son destin tracé dès sa naissance, avait eu du mal à comprendre l'envie qui pouvait pousser les "petits gens" à améliorer leurs conditions de vie. Et il eu une révélation. Peut-être ne cherchaient-ils pas à vivre mieux, mais juste à vivre différemment ?

Le jeune noble chercha donc un moyen pour les aider à atteindre leur buts ! Après tout, n'était-il pas leur compte ? Ne devait-il pas absolument les protéger ? Il se mit à la recherche de plusieurs ouvrages, parlant de potions, et il en trouva bien plus qu'il n'aurait pu s'y attendre ! Et ne pouvant résister, il se mit à jouer au petit chimiste. Tiraillé par la curiosité, il testa d'ailleurs sa première potion sur lui même, n'ayant personne d'autre sous la main. Si elle n'eut aucun effet sur son corps, son esprit fut quelque peu tourmenté par la substance. Désormais, il n'était plus capable de conserver une humeur plus de quelques heures. Le matin, il pouvait être de très bonne humeur , et enrager dans l'après-midi sans aucune raison. Mais pour Juan, il s'agissait d'une confirmation ! Le changement était là, encore et toujours, et il devait le partager avec ses proches !

Suivant les indications du livre le plus cher - et donc le plus noir - sur lequel il avait pu metter la main, il concocta trois mixtures. Il en fit boire à ses parents pendant qu'ils dormaient, et garda la dernière pour acheter le silence de son vieil homme de main, Algaroto. Les effets des potions ne furent pas attendus très longtemps. Son père ne se reveilla jamais, et sa mère se changea en une sorte de bête difforme. Déçu par son père, mais fier du cadeau qu'il avait offert à sa mère, il fut très surpris quand l'inquisition frappa à sa porte.

En effet, les cris de la bête qui avait remplacé sa mère avaient alerté une patrouille ! Baratinant le prêtre de l'inquisition, et feignant avoir été attaqué par la bête, il leur demanda de l'aide. Ces derniers, tombèrent dans le panneau et tuèrent ce qui autrefois avait été la génitrice de Juan. Le grand inquisiteur lui demanda de ne pas quitter la ville le temps qu'il découvre qui avait bien pu changer la comptesse en chose difforme.

Evidemment, dès qu'ils eurent le dos tourné, Juan s'échappa en compagnie de son vieux compagnon, d'une malle de vêtements, et d'une bonne dizaine de livres de potions, plus dangeureuses les unes des autres ! Lorsqu'il arriva dans l'Empire, il chercha un cercle qui puisse l'aider dans sa quête de changement. Evidemment, il fallait faire très attention désormais. Il n'était pas rare que les chasseurs de l'inquisition poursuivent leur proies en dehors des frontières de l'Estalie...


Dernière édition par Xso le Ven 08 Oct 2010, 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Baron Guilhem
Et ron petit Patapon
Baron Guilhem

Nombre de messages : 200
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/10/2008

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeSam 09 Oct 2010, 19:28

Alberich von Eschenbach


[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Alberi10

Nom : Alberich Parzival von Eschenbach.
Race : humain.
Sexe : 21, 67 cm.
Âge : 34 ans.
Profession : riche négociant en vins et spiritueux.
Taille : 1,75 m.
Poids : 65 kg.
Mutation(s) (optionnel) : embryons de corne dans le prolongement des coudes, masqués par des manches bouffantes.
Couleur des cheveux : châtains.
Couleur des yeux : bruns.
Possessions : il porte le plus souvent de luxueux habits, une épée et une dague élégamment ouvrées, une bourse bien remplie, un sceau aux armes des von Eschenbach, quelques bijoux et divers chartes et licences de commerce nécessaires à son métier ; pour les voyages et autres activités moins avouables, il dispose d’un superbe palefroi, d’une paire de pistolets ciselés et d’une cotte de maille qu’il porte sous son vêtement ; ses autres possessions sont celles d’un riche marchand et demeurent habituellement chez lui, dans l’hôtel de la maison von Eschenbach.
Traits de caractère : subtil, arrogant, égoïste, séducteur.
Antipathie avec : l’autorité, l’ordre établi, la religion traditionnelle.
Empathie avec : le désordre, la mystification et en général tout ce qui profite à son confort personnel.


Alberich est le second fils de la vieille et respectable maison von Eschenbach, riche famille de négociants en vins et alcools divers qui tient boutique à Middenheim depuis des temps immémoriaux. À la mort de leur père, son frère aîné Hans prit la tête des affaires tandis qu’Alberich devenait son plus proche conseiller (dans le genre frères Volfoni, m’voyez Laughing ). Les deux hommes ont considérablement accru la fortune familiale en développant le marché des vins fins de Bretonnie, au point d’acquérir un quasi-monopole de leur vente. Le commerce de produits aussi estimés et luxueux leur a ouvert dans une certaine mesure les portes des salons de l’aristocratie et même de la cour de l’Électeur. Hans a épousé une cousine par alliance du graf Todbringer et espère parvenir un jour à se faire anoblir.

Néanmoins, les temps sont durs pour le commerce, et les profits de la maison von Eschenbach ont été mis à mal par la guerre contre le Chaos et le siège de Middenheim, ce qui a poussé les deux frères à accroître leurs activités les moins légales, fort lucratives en ces périodes de crise. L’alcool de contrebande est vite devenu pour eux une poule aux œufs d’or. C’est Alberich, d’un tempérament plus turbulent que son aîné, qui s’occupe personnellement des affaires clandestines de la famille.


[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Boucli10
Les armoiries de la maison von Eschenbach.

Alberich assiste aux assemblées de la Flamboyante Omniscience depuis quelques années. Introduit par un ami, il fut bientôt gagné à la cause, détestant de longue date l’ordre, les prêtres moralisateurs et les traditions guindées. Il sait se montrer utile par sa fréquentation de la bonne société de Middenheim ; il peut ainsi tenir la secte au courant des intrigues politiques de la noblesse et même parfois influencer discrètement les décisions du pouvoir pour qu’elles s’accordent aux vues de la Voix, en recommandant un confrère du culte pour un poste important, en retardant la mise en application d’une loi gênante ou en sapant les progrès d’une enquête par trop curieuse.

Alberich est d’une belle prestance, soucieux de son élégance et volontiers séducteur. S’il méprise les convenances de la bourgeoisie marchande dont il fait partie, il connaît toutes les subtilités de l’étiquette et a reçu une éducation soignée : il est bon cavalier, bretteur convenable, a fréquenté un temps l’université et peut disserter à l’envi sur les mérites du bordeleaux millésime 1537. Dans sa jeunesse, il a servi dans un escadron de pistoliers, mais s’est toujours arrangé pour éviter les risques inutiles. Il doit parfois recourir à la violence dans le cadre des activités du culte ou de la contrebande qu’il organise, mais sachant ses talents de combattant limités, préfère user de subterfuge et s’entourer de solides compagnons. En dernier recours, il sauvera sa peau, quitte à laisser sans remords ses sbires dans le pétrin.

Parmi ses défauts les plus flagrants, on compte un amour immodéré de tout ce qui peut semer le chaos ou le scandale dans la cité du Loup Blanc (graffitis sacrilège aux portes du grand temple d’Ulric, affaire d’adultère qui éclate au grand jour, etc.), un sens de l’humour douteux, une nette propension à courir les filles et un alcoolisme envahissant. Son allégeance à l’Architecte des Destins n’a pas arrangé les choses, et Alberich se fait chaque jour plus fantasque. La marque du Chaos qu’il a reçue couronne une dévotion sans bornes, et il en tire une immense fierté, ajoutant encore à son arrogance naturelle. Son étude des arts interdits lui a également donné une bonne connaissance de la magie ; il a développé une certaine affinité avec le feu, et arrive parfois à éteindre ou allumer une flamme d’un geste, mais il maîtrise encore mal le sortilège, ce qui a récemment failli provoquer un incendie dans le coquet hôtel particulier qu’il habite avec son frère.


Voilà, j’ai quand même fini par la poster, cette fiche de perso. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Akulechaoteux
Champion du Chaos
Akulechaoteux

Nombre de messages : 967
Localisation : Grenoble , 38
Date d'inscription : 09/05/2010

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeSam 09 Oct 2010, 19:33

Nom : Vincent Von Laterbaum (dit Vlat)
Race : Humain
Sexe : Homme
Âge : 19 Ans
Profession : Voleur, Espion, parfois Assassin .
Taille : 1m78
Poids :71 kilos
Mutation(s) (optionnel): nyctalope .
Couleur des cheveux : Noir
Couleur des yeux : Bleu
Possessions :
-vêtement : Une Cape Noir (avec Capuchon ) , sa tunique de "travail : un pantalon et une tunique noirs et moulants , une parie de gants et de mocassin de la même couleur ainsi que quelque tunique dans un état plus médiocre .
-arme : un stylet , un croissant coupe-ronce, deux dagues de lancé , un arc composite et une dizaine de flèches , un lacet d'étranglement .
- Divers : une broche en forme de Lune , une bourse en cuir, des outils de crochetages , un grappin, une corde de quelques mètres de long .
-logement : un grenier d'une habitation abandonné en ville . Meubler avec une table , une chaise et une vieille étagère , il dort sur une toile épaisse qu'il a pendu entre deux poutres du toit (hamac) . Possède également un vieux coffre dans un fort mauvais état où il y range ses maigres possessions .
Traits de caractère : Peu bavard il est partisan du fait qu'on ne devrait parler que quand on en a vraiment besoin , en revanche, s'il ne parle presque pas , il entend parfaitement et à une très bonne mémoire . Mentir lui est naturel vu l'environnement dans lequel il évolue et il est hermétique aux sous-entendus ou autre subtilité de langage dont il ne comprend pas l'utilité , quitte à vouloir faire passer un message autant le dire le plus clairement possible , c'est donc quelqu'un de plutôt direct. Adepte de l'économie de mouvement , il est réfléchie, précis et minutieux dans ces actes , ce qui lui a permis d'ailleurs de survivre jusque là . Ayant autant d'humour qu'un mur, une blague ne sera récompensé que d'un regard vide, neutre de toute émotion .
Antipathie avec : Le Clergé en général , il n'aime pas les gens superstitieux et les croyants en général , selon lui , seule la vérité pure mériterait d'être vénéré . Il a peu de respect envers les artistes et les philosophes .
Empathie avec : Les animaux , auxquels ils vouent un profond respect , puisque agissent seulement pour vivre et ne se soucient pas du reste . Il s'entend également plutôt bien avec les gens directs et bruts à la vie simple comme les ouvriers, les taverniers , les soldats .... : les gens civilisés étant souvent trop subtiles à son goût .

Fils de la famille noble Laterbaum , Vincent suit une enfance heureuse ponctué par les disputes entres ces parents et la mort de sa seconde petite soeur , emporté par la rage après s'être fait mordre par un rat . Il suivit une éducation solide en matière d'économie et de gestion d'un domaine pour succéder à son père , mais son goût pour le savoir et la connaissance et sa curiosité naturel le pousseront à commencer des études ecclésiastiques se donnant ainsi accès à une vie entourer de livre et donc de savoir . A l'âge de 17 ans, deux ans après avoir épouser la cause du Clergé , une épidémie de peste chamboula sa vie,ses croyances et le fit passer à la vie adulte . En effet, malgré ses prières et ses supplications à Sigmar , son père, sa mère et sa jeune soeur de 13 ans furent emporté par la maladie . De sa tristesse, naquit une haine mais surtout une profonde colère envers ce dieu qui n'avais pu sauver sa famille . Abandonnant la bure et ses études , il hérita des possessions de sa famille . Mais sa colère ne pouvait être celer sous quelques replis de son être , et ses propos blasphématoires et injurieux envers le clergé lui valurent d'être destitué de ces droits et de ces possessions que le Clergé s'empressa de saisir .
Se retrouvant seul sans aucune possession, il dût se battre pour survivre , et vivant de la vente du peu d'objet qu'il avait pu garder, il ne conserva qu'un pendentif en forme de lune que sa mère lui avait offert pour ses 15 ans . Ce fut un don , (qui, dans sa vie d'avant, ne lui avait permis que de lire des livres dans la bibliothèque de son père en secret sous le voile de l'obscurité ) qui lui permit de survivre , en effet , depuis son plus jeune âge , il apparue que sa vision nocturne était de loin plus développé que celle d'un homme normal, et année après année , elle avait encore gagné en qualité, lui permettant de voir dans la nuit comme s'il était en plein jour .
Se réfugiant le jour dans un grenier inutilisé d'une vieille maison de vacance d'un noble du sud , donc peu visité, et vivant la nuit, il devint un fantôme . Sa rigueur naturel et sa force de volonté, aiguisé par ses études de moines , lui ont permis d'acquérir des réflexes de survie et de structurer son quotidien . Peu sportif mais non dénoué d'une certaine force, il se força à suivre un entraînement physique poussé , et ce chaque jour . Après 2 années de cette vie précaire, il devint un tout autre homme, bien loin de l'élève studieux et du bibliophile accomplie . Musclé et endurant, agile et rapide, capable de se déplacer sans un bruit, de se mouvoir de toit en toit, d'escalader des murs et des maisons , il vécu de vols et de cambriolage et prit de nombreux contact avec les guildes de voleurs et de contrebandier de la ville . Il apprit également que pour survivre dans ce domaine, l'art du combat lui était vital . Fort de son don de voleur et de sa curiosité il vola quelques livres sur l'art du combat à mains nue ou armée . S'entraînant régulièrement, payant, avec le butin de ses vols, des soldats ou maître d'arme afin de lui apprendre à se battre, il devint rapidement une personne dont il fallait mieux ne pas s'en faire un ennemi . Habile au combat, agile avec un stylet ou tout autre petite arme blanche , précis au lancé de dague ou au tir à l'arc , il commença à tuer pour l'argent . Mais il ne faisait cela que par nécessité, quand l'argent venait vraiment à manquer . S'habillant sobrement, vivant caché dans un vieux grenier sans aucune décoration et meubler avec le stricte nécessaire Vincent, qui se renomma lui même Valt ne cherchait pas à amélioré son quotidien, juste à vivre , au jour le jour . Sa nouvelle vie, grisante mais dangereuse lui plaisait et il ne cherchait pas à amélioré sa condition . Néanmoins un autre événement transforma sa vie : habitué à pénétrer dans les demeures de riches bourgeois ou nobles et à profité de l'obscurité qui ne le gène en rien , il dût, lors d'un cambriolage, se caché sous une armoire alors que les propriétaires de la maison bourgeoise qu'il cambriolait rentrèrent . Il fut alors témoin d'une discussion animé concernant un important trafic de substance narcotique très prisé en milieux bourgeois . S'en sortant de justesse , il connaissait une date, un lieu et le contenu d'une certaine malle dans un certain entrepôt . Il vendit cette information à un groupe de coupe-jarret . Et l'information devint son nouveau gagne pain . Sa curiosité et sa soif de savoir se réveilla et il devint espion, traquant des informations qu'ils vendaient à qui voulait bien les acheter . Il se fit un nom; le Vendeur-de-Secret . Et c'est tout naturellement qu'il se fit connaître de la Flamboyante Omniscience, toujours à la recherche de plus de savoir . Il rencontra des membres éminents de celle-ci sous couvert de divers mission , et faisant de plus en plus affaire avec eux il se vit offrir une place en son sein . On ne sait pas ce qui lui a été dit ou montrer , mais Valt jura d'offrir sa vie et ses humbles services à la Flamboyante Omniscience . Valt avait trouvé un Dieu en qui croire , un but à suivre et le délicieux sentiment de se voir oeuvrer pour une cause qui dépasse de loin celle des Empereurs et des prêtres de Sigmar .
Il est une ombre,là ,caché dans les replis de l'obscurité, il vous vol, il vous espionne et ,si besoin aie, vous assassine .



Bon, j'espère que mon personnage vous plaît, ça manque peut-être d'originalité sur certains point, m'enfin... surtout que apparemment les nobles déchus ont la cote en ce moment Wink , la flamboyante omniscience va finir en " les nobles anonymes" ^^
Revenir en haut Aller en bas
blablak
Cavalier Maraudeur
blablak

Nombre de messages : 181
Age : 24
Localisation : entre une touf d'herbe et mes pots de peintures en alsace
Date d'inscription : 28/02/2010

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Raide Bull

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeDim 10 Oct 2010, 22:20

bon hé bien je vous rejoins de justesse, si je peux encore d'ailleurs ...


Nom :Pedro Noche (Pepe)

Race :Humain

Sexe :Masculin

Âge :21ans

Profession :Empailleur

Taille :1m76

Poids :69Kg

Mutation(s) (optionnel):Ses poils poussent à rythme de un centimètre par heure

Magie: Il lui arrive d'avoir des visions qui le pousse à faire des sacrifices d’animaux la plus part du temps, mais il a déjà sacrifier deux femmes, une fois les sacrifices fait il obtient des réponse à ses questions, question souvent porté sur sa famille.

Couleur des cheveux :Brun foncées

Couleur des yeux :Noir

Possessions :Trois paires de rasoirs,tout un attirail pour manipuler le poils
tissus et la paille.
Quelque sous de quoi se nourrir et même se payé des outils en tout genres.
Il possède deux lame, une lamelle qu'il cache dans sa manche pour taillé la matière et une pour les pouilleux avides de lui voler ses sous,il à des vêtements serré en cuir avec une capuche noir ainsi qu'une belle paire de botte brune salis par ses voyages.
Il a un pendentif au tour du coup attaché à une cordelette un caillou très noir y est accroché, c'est l'unique bijoux qu'il a de sa famille.
Il possède d'autre babiole inutile et une hache à une main, longue comme sont avant bras bien aiguisé qu'il laisse généralement cher lui.

Traits de caractère :Il est séducteur,très arrogant,spontané et généreux avec les jeunes personnes

Antipathie avec :Les "vieux ronchons" les gens qui ne parlent pas ou affirme des choses fausses et illogiques l'énerve vite, il déteste qu'on lui donne des ordres sans explications.Il trouve l'art graphique idiot et inutile


Empathie avec :Les femmes ! La confiance qu'il à lui même du mal à confier et il rêverai connaitre le futur. Il aime aussi le bruit et la musique.


Histoire:

Pedro Noche appelé Pepe par ses amis (prononcé pépé)ne donne jamais de détail sur sa famille.Il est née à la bordure d'une ville quelque part,à passé son enfance autre part,à vécu encore autre part et n'a jamais vécu dans une maison ou un appartement avant d'arrivé à Middenheim.
C'est un gitan d'une famille nouvelle, son grand père a beaucoup voyagé et était un menteur de première ordre alors sa seule fille, la mère de Pepe , à donc changé de nom et c'est fait appelée "Noche" (nuit en espagnol) car elle à toujours voyagé la nuit parce quelle était rechercher par plusieurs puissants nobles.Il vivait avec elle et voyageait avec elle ceux jusqu'à ses 13 ans ou il a finit par continué sa route seul sans plus avoir a supporté les cris les plaintes et l'ignorance de sa mère, après ça il a voyagé dans tout l'empire, sans utilisé jamais les sentiers, il marchait dans la forêt mais ne c'est jamais fait attaqué par des bêtes.
Pepe à ressemant emménagé à Middenheim , il habite dans l’appartement de son premier clients, il lui empaille ses huit chats en échange d'un long séjour cher lui.
Il parait être quelqu'un de normal sans problème mise à part un: Sa mère, elle morte, ou plutôt assassiné , par lui même , un soir à l'âge de 13ans il l'a tué en lui coupant les veines et l’enchaînant à un arbre au milieu de la forêt, elle a ensuite été dévoré par des chiens du chaos, depuis il a eu deux petites amis qui ont subit le même sort, il est pris des rêves noires dans lesquelles il a des visions et celles-ci lui donne envie de nourrir les bête de la forêt...
Il n'en a presque jamais parlé et ses poils poussent plus vite encore lorsqu'il en parle, il est tout nouveau dans la Flamboyante Omniscience, et n'a pas de mission à son actif,
Il a déjà tué un homme un duel, alors qu'il avait 17ans, l'autre en avais 18 et ils se sont battus pour une femme, plus de nouvelle ni cette la femme ni de cet homme...
Il déteste l'Empire et le fait qu'un homme aussi pitoyable et ignorant le dirige, il souhaite que Tzeentch dirige les hommes puisqu'il est l'être le plus intelligent et le plus sage qui sois...
Il est venu à Middenheim car il a rencontré lors de l'un de ses voyage un vieil homme pour qui il a eu de l'affection, cette homme est la personne la plus intelligente qu'il est rencontré, il c'est vite confié à lui , le vieille homme lui a expliqué ses visions lui a parlé de Tzeentch et d'une organisation qui lui vouait un culte, il a donc décidé d'avoir enfin quelque part ou allé: Middenheim...
Une fois arrivé sur place il a trouvé un bon client, cher le quelle il travail sept heure par jours généralement, le reste du temps il discute avec les gens de la ville va boire dans un bar ,cherche des outils pour travaillé ou bien sur s'informe à propos de l'absolu vérité,de Tzeentch ou à propos des membres de sa secte. Il a toujours été passionné par son travail car il aime travaillé les fils, il parait qu'il utilise ses poils pour empaillé les animaux.



Bon j'ai essayé de sortir personnage originale et je me suis dit qu'un gitan poilu empailleur serai drôle à ajouté dans l'histoire

EDIT: les quelques fautes que j'ai relevé


Dernière édition par blablak le Lun 11 Oct 2010, 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Algaroth Grandgousier
Masochiste Suprême
Algaroth Grandgousier

Nombre de messages : 2770
Age : 27
Localisation : En Slaaneshie.
Date d'inscription : 21/02/2007

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Le Monstre en Spaghettis Volant

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeLun 11 Oct 2010, 00:00

Nom: Algarotto, dit El Rotto

Race: Humain

Sexe: Masculin

Âge: 46 ans

Profession: Assistant.

Taille: 1m 63

Poids: 59 kilos.

Mutations: Aucune en perticulier.

Magie: Algarotto a appris à donner à la viande de poisson une saveur et un fumet inégalable que son maître adore grâce à un sort griffonné dans un grimoire.

Couleur des cheveux: blancs.

Couleurs des yeux: Bruns

Possession: Un sac contenant les grimoires de son maître, de la nourriture. Un pull bleu, un pantalon élimé et deux paires de chaussette. Un couteau de cuisine. Un rat apprivoisé.

Trait de caractère : Effacé, peureux, sournois, malin lorsqu'il s'agit de soumettre un plan à son maître et prévoyant pour le réaliser.

empathie avec: Son maître, les animaux et Barry, son rat.


Algarotto naquit dans une famille au service de la maison des De Marco, une noble famille estalienne.
séparé très tôt de ses parents car il fut mis sous l'autorité de la gérante de la maison le jeune garçon travailla tout d'abord comme garçon de cuisine, balayeur, videur de poubelle, bref, tous les emplois ne nécessitant pas de compétences particulières.
De faible stature, Algarotto ne s'imposa pas parmi les employés et resta toujours en bas de l'échelle sociale, jusqu'à ce qu'un jour un noble de la maison le prenne sous son aile en tant qu'assistant.
Algarotto ne sut jamais ce qui avait poussé Juan De Marco à le choisir lui plutôt qu'un autre, mais il n'eut jamais à regretter le choix de son nouveau maître.

A partir de ce moment, la vie d'Algarotto, alors âgée d'une quarantaine d'année et n'ayant rien connu d'autre que les cuisines du château, fût bouleversée. Son maître lui apprit à préparer des potions, d'abord simples, puis de plus en plus compliquées et aux effets des plus variés.
Maître Juan lui fit préparer une potion qu'Algaroto devrait boire lorsuq'il lui ordonnerait. Ne cherchant pas à comprendre les dessins de son maître, il s'éxecuta, et lorsqu'il ingéra la mixture, Algarotto fut privé de la parole. Ne pouvant plus parler à personne, Algarotto fut vite traité comme un monstre.
Son maître était le seul à comprendre son affliction, l'emmenant avec lui pour un long voyage, disait il, et pour pouvoir communiquer avec lui facilement, il lui apprit à lire et à écrire. Algarotto travailla longuement et laborieusement affrontant les diverses sautes d'humeur de son maître, étudiant pendant les voyages que lui et maître Juan entreprenaient pour aller chercher quelque grimoire dont Algarotto se fichait éperdument... Certains objets devaient être volés, car il n'y avait pas d'autres moyens de les obtenir. Algarotto fit alors part d'une idéee à son maître. Tandis que Juan entrerait dans le bâtiment et discuterait avec son propriétaire, Algarotto irait dérober le manuscrit et si il se faisait prendre, Juan prétendrait alors que ce n'était que son serviteur sourd et muet qui ne comprenait rien à se qu'on lui disait. Cette tactique mettait Juan à l'abri de tout reproche et minimiserait les risques pour Algarotto, que son maître appelait El Rotto en publique.

Algarotto réussit ainsi à voler de nombreux livres et artefacts pour son maître, bien qu'il récolta divers coups et blessures.
Son maître lui apprit quelques sombres secrets sur l'ultime vérité qui était, selon lui le changement et l'évolution.
Ne comprenant pas tout, Algarotto buvait cependant les paroles de son maître, et cherchait à approfondire ses connaissance sur cette vérité en déchiffrant les grimoires de son maître.
A présent, Algarotto arrive avec son maître dans une cille inconnue et compte bien aider Maître Juan à obtenir ce qu'il désire, quoi que ce soit.

J'éspère que ça ira et que ça conviendra à Xso :joker:
Revenir en haut Aller en bas
Xso
Modérateur du Chaos
Xso

Nombre de messages : 1838
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/04/2010

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Jean Jacques Goldman

[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitimeLun 11 Oct 2010, 01:07

Citation :
J'éspère que ça ira et que ça conviendra à Xso :jocolor:

Absolutely Fabulous ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Empty
MessageSujet: Re: [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions   [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Les Guerres Secrètes de Middenheim] Inscriptions
» Andy McNab : dans l'antre des guerres secrètes
» INSCRIPTIONS - Les guerres d'Asie du Sud-Est 2012'
» Ce livre dont vous seriez l'auteur... - Réglement, inscriptions et commentaires
» les sonates de guerres de prokofiev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fléau nordique: Le Chaos :: Les Royaumes du Chaos :: Jeu de Rôle-
Sauter vers: