Le Fléau nordique: Le Chaos

Le forum de tous les chaotiques
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexy999
Maraudeur du Chaos
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 23
Localisation : Chimay, Belgique
Date d'inscription : 23/11/2011

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Papy Nurgle

MessageSujet: [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.   Mer 06 Fév 2013, 04:02

Etant un grand amateur de toutes les facettes du jeu, y compris le RP / récit / background, je viens ici vous soumettre le miens, celui de mon armée de guerriers du chaos full nurgle : le carnaval de Nurgle.


Waltherik était un grand guerrier de Norsca. Il était à la tête d'une tribus de maraudeurs qui comptait quelques deux cents guerriers. Partit en croisade de pillages dans le sud, il y accomplis maints exploits et massacra par milliers les pauvres créatures mécréantes du sud au nom des dieux sombres. A l’apogée de sa gloire, tous s'attendaient à le voir recevoir les faveurs du chaos. Mais Waltherik s'apprêtait à commettre l'irréparable. Une faute qui allait à jamais changer son destin et celui des siens. Être bénis du chaos ne lui suffisait pas, il ne voulait pas se contenter de servir le panthéon, il se voulait l'élus d'un des dieux., peut importe lequel, tant qu'il devenait le champion d'un unique maître qui serait le remercier de ses faits d'armes et son dévouement. Alors, il s'appliqua à faire couler le sang et offrit bien des pillasses de crânes à Khorne. Il mûrit des plans maléfiques et des stratégies terriblement complexes, il dédia toutes ses traîtrises à Tzeentch. Et pour plaire à Slaanesh, il ne fit preuve d'aucune pitié, de nulle trace d'humanité ni de compassion lorsqu'il tuait, violait ou torturait des victimes plus innocentes les unes que les autres. A Nurgle, dieu du désespoir et de la misère, il n'offrit rien car ce dieu qu'il méprisait n'avait - estimait il - rien à lui apporter.

Cependant, les années passèrent, et malgré son dévouement à plaire, il ne reçut rien pour ses offrandes. Excédé, il entama une ultime prière après une bataille particulièrement glorieuse. Dans son discours qui rendait grâces et implorait la protection, il fit bien attention que ses mots n'implique explicitement aucunes divinité précise, de sortes que chacune des trois puisse l'entendre. Alors qu'il croyait avoir décuplé ses chances de devenir un champion, il n'avait fait qu'attirer la colère des êtres dont il cherchait à attirer l'attention. Pour le punir de son offense, les dieux ne lui apposèrent non pas une, mais leur trois marques sur son front. Et pour toute bénédiction, il ne reçut que des malheurs. Khorne fit fondre sa chaire et ses muscles, l'empêchant presque de pouvoir se déplacer, le rendant amorphe. Slaanesh lui fit don d'un mal ancien, une maladie de l'esprit qui fait ressentir au corps toute la souffrance possible sans la moindre chance d'en mourir. Et Tzeentch, lui retira la loyauté et la fidélité de ses hommes. Abattu, effondré sur son lit de camp, incapable de bouger et souffrant comme il est impossible de le décrire, il pleura. Il avait perdu tout espoir, il s'était cru capable de se jouer des dieux sombres, il était à présent punis. Ses guerriers, ayant perdu toute forme de respect pour leur seigneur, commencèrent à comploter contre lui. La nuit même, ses généraux vinrent le trouver dans sa tente et le maudire, lui qui avait provoqué la colère des dieux, lui le déchus, le tricheur pathétique, celui qui n'avait pas su choisir à qui vouer sa vie. Waltherik l'indécis.

Et alors qu'il s'apprêtèrent à le frapper, à assassiner celui qui leur avait fait honte, celui que la douleur et la faiblesse empêchaient de se défendre, il pria. Il pria le dieu du désespoir, le dieu de la misère et des maux. Il lui demanda le pardon, la guérison et le pouvoir, en échange de quoi il aurait sa servitude éternelle, il pria Nurgle. Et des cieux, un démon descendit. Du souffle de ses ailes de cuir, il fit voler la tente. Du haut de sa masse, il fit reculer les traîtres craintifs. Il était l’incarnation de son dieux, un immortel parmi eux. Alors, tandis que l'armée pliait le genoux sur son passage, il vint se placer face à la litière, devenue brancard, de Waltherik et lui dit:

"Sais tu quel le pacte ?"
"Avant dis moi pourquoi ..."
"Pourquoi ? Pourquoi le pardon ou pourquoi la récompense ? Pourquoi toi ou pourquoi eux ?"
"Pourquoi es tu ici ?"

Le démon sourit, son corps était d'un vert répugnant mais sa musculature était massive. Recouvert d'une lourde armure forgée qui ne laissait voir de son torse, qu'un ventre obèse et déchiré qui donnait directement sur ses boyaux infâmes. Il portait un casque pourvu d'une unique corne frontale, mais sa bouche découverte, laissait paraître son sourire diabolique. De son côté, le seigneur avavit tant de difficulté à parler tant la douleur était intense, mais il était en présence d'un prince, sous le regard direct de celui qu'il avait imploré, il ne devait montrer aucune marque de faiblesse. Le démon reprit:

"Je suis ici pour former un nouveau carnaval."
"Un carnaval ?"
"Une armée mortelle entièrement dévoué au père, parcourant le monde pour y répandre ses bienfaits dans les cris des mourants. Une armée bénies, une armée dont tu seras à la tête. Le dernier carnaval s'est déroulé il y a plusieurs centaines d'années. Il attend toujours sept siècle après sa destruction avant d'en reformer un nouveau, et l'heure est venue."
"Et pourquoi un misérable comme moi aurait il cet honneur ? J'ai prié toutes ces années ses frères, je ne lui ai pas adressé la moindre offrande, je l'ai rejeté. Et maintenant que je suis punis pour mon orgueil et ma tricherie. Le maître des vers serait prêt à faire de moi le général de son armée mortelle personnelle ?"

Le démon s'attendait à cette réflexion, lui même, de par son passé d'être humain, avait un peu de mal a accepté cet état de fait. Une part de lui même ne parvenait pas à comprendre comment un dieux aussi puissant que l'un des quatre, pouvait ainsi accepter en son sein un serviteur qui ne lui avait même pas rendu grâce, pire, qui l'avait méprisé. Mais sa part démoniaque, et toutes ces années passées auprès de son maître faisaient qu'il savait exactement pourquoi:

"N'est ce pas là la nature même du chaos que de ne suivre aucune logique. Il est le dieu du désespoir et il est aussi ton dernier espoir. Il est celui qui chérit ses enfants et te voilà bien mal en point. Rejeté par tous les autres, il ne te reste que lui, alors c'est normal qu'il t'invite."
"Je ... je vois. Je ne suis plus rien, alors, s'il venait à me rendre ce que j'ai perdu à jouer aux dieux, et s'il venait à me rendre bien plus encore, ma servitude éternelle n'en serait que des plus aveugle ..."
"Sais tu quel est le pacte ?"
"Je sais quel est le pacte démon."
"Alors reçois la bénédiction de Nurgle!"

C'est alors que le démon tendit sa main griffue vers le visage de Waltherik, et du bout de ses serres qu'il apposa sur les trois marques, il consuma la chaire pour faire Fusionnées les glyphes qui symbolisaient la déchéance de cet être, en bénédiction. Des trois sceaux, ne restèrent que des cercles consumés, qui à eux trois, formaient la marque du père des pestes. A peine le démon s'était il éloigné, que le corps du nordique se mit à émettre un lueur verdâtre malveillante. Son corps squelettique muta horriblement et des muscles surhumains gonflèrent en un instant sous la peau, qui se déchira partiellement sous l'effet, rejetant des fluides innommables. Ses yeux, exorbités par la douleur, perdirent leurs iris, ne laissant à la place que des globes oculaires blancs et luisant de puissance. En un instant, les maux infligés par Khorne et Slaanesh s'estompèrent. L'instant suivant, voyant à quel point la situation avait changé, voyant l'aura macabre qui émanait de leur chef, les guerriers lui redevinrent loyaux jusqu'à la mort. Il était à présent un élu de Nurgle, choisis pour commander l'armée humaine personnelle du dieu. Et le dernier maux, celui de Tzeentch, cessa lui aussi.

Depuis, le carnaval de grand-père a grandi. Il est à présent composé de centaines de guerriers en armures noires et de toutes une tribus d'ogres ayant jurés allégeance et de leurs boute-fers possédés. Chevauchant son grand dragon de fiel, Waltherik l'indécis a sous ses ordres de puissants serviteurs comme le docteur Chozesper, fille et ancienne apprentie du célèbre Festus la Sangsue, puissante magicienne que Tzeentch avait vainement tenté de corrompre. Ou Kurganok le vers, Shaggot tiré d'hibernation par des minages skaven et repoussés par ces derniers à grands renfort de vapeurs de pestes. L'immortalité ne le protégeant pas contre ces maladies concoctées à base de malepierre, il rompit le contrat passé entre sa race et le chaos universel pour se lier entièrement à Nurgle, seul à pouvoir le sauver. Ou encore Nephomias l'exécuteur, le prince démon avec qui il passa le pacte, et qui vient de temps à autre se placer sous ses ordres quand une grande bataille s'annonce, entre le carnaval et les futurs hôtes des nouvelles formes de vie, que leur maître crée chaque jour.


Dernière édition par alexy999 le Mer 06 Fév 2013, 15:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zangdharr
Champion du Chaos
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 22
Localisation : Dans un lieu inconnu des vivants, la "Sohnn' éloirr" (71)
Date d'inscription : 21/07/2011

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Khorne d'abord, les autres ensuite...

MessageSujet: Re: [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.   Mer 06 Fév 2013, 14:21

Bon historique, très bon historique... Le père aime ses enfant, même quand ces derniers le rejettent. J'aime bien ces histoire de déchéance, de heros arogant qui voit leur vanité puni par le chaos.

Petit bémole, les tris marque... Sa me derange un peu que les trois frères se mettent d'accord comme ça. Ton gars est peut être loin d'être un manche mais il faut en vouloire pour attirer l'attention de trois dieux d'un coup. Tu devrait peut être te concentré sur une seul divinité punitive. Tzeentch serait a mon sens le meilleur choix, il est l'antagoniste de nurgle et te permet de faire morfler ton heros comme tu veut car rien n'est impossible au grand architecte.
Revenir en haut Aller en bas
alexy999
Maraudeur du Chaos
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 23
Localisation : Chimay, Belgique
Date d'inscription : 23/11/2011

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Papy Nurgle

MessageSujet: Re: [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.   Mer 06 Fév 2013, 14:35

Pourquoi pas Very Happy

J'avais lu dans le fluf d'Archaon, que seul lui le guerrier de la fin des temps, pouvait porter plusieurs marques (les quatre en l’occurrence) sans que cela ne constitue une hérésie et une malédiction. Je dois reconnaître qu'attirer leur attention à tous les trois en même temps c'est un peu tordu. Mais après tout, il a cherché à provoquer leur intérêt à tous les trois pendant tant d'années avant de prononcer une prière commune, qu'il a peut être réussis à bien les agacer. On peut se détester mais prendre quelques instants pour emmerder ensemble un chieur commun Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Zangdharr
Champion du Chaos
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 22
Localisation : Dans un lieu inconnu des vivants, la "Sohnn' éloirr" (71)
Date d'inscription : 21/07/2011

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Khorne d'abord, les autres ensuite...

MessageSujet: Re: [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.   Mer 06 Fév 2013, 14:49

L'elu des dieux, archaon actuellement, porte les quatre marque qui ne sont qu'une seul en fait : la marque de l'elu. Enfin c'est ton historique hein, tu fait bien ce que tu veut je te donne mon point de vue c'est tout.

Waltherik l'indecis, c'est un beau nom. C'est fun, ça change des "massacreur de la mort" et autre "seigneurs de machinchose".

Edit: tien voilà de quoi trouver de l'inspiration si tu veut... ICI. C'est interressant et montre bien comment faire pour écrire un historique.
Revenir en haut Aller en bas
4ch3r0n
Maraudeur du Chaos
avatar

Nombre de messages : 64
Age : 20
Localisation : Dans tes pires cauchemars...
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de personnage
Dieu(x) Vénéré(s): Les 4 dieux du Chaos

MessageSujet: Re: [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.   Sam 09 Fév 2013, 12:51

C'est un très beau récit!
Je suis fan des noms de tes personnages :thumb:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[background] Le carnaval de grand-père Nurgle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [background] Le carnaval de grand-père Nurgle.
» [2500]Grand père Nurgle, optimisable ou éxécrable?
» ** Exit l'atelier de Rose Bertin, vive le Grand Mogol **
» [BACKGROUND] La 15eme compagnie de la Black Legion
» Carnaval de Morlanwelz - Episode 4 - Vis grands pés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fléau nordique: Le Chaos :: Les Royaumes du Chaos :: Récits-
Sauter vers: